Quel est le meilleur système de chauffage durable lors d'une rénovation ? Dans ce blog, nous vous donnons les conseils principaux sur la rénovation éconergétique.

Rénovation neutre en énergie : comment s'y mettre ?

Actuellement, on observe quelques changements qui auront de graves répercussions sur le marché immobilier.

  1. L'arrêt du béton se traduira par une augmentation du nombre de projets de rénovation. 
  2. Les objectifs énergétiques du gouvernement nous poussent vers un chauffage de plus en plus durable.
  3. Le réchauffement climatique pousse de plus en plus de gens à vouloir se rafraîchir.

Vous faites des rénovations ? Alors vous cherchez peut-être des solutions abordables, durables et pratiques pour le chauffage et la climatisation. Et si vous regardez autour de vous, vous trouverez un mélange de systèmes de chauffage par le sol, par le mur ou par le plafond, contrôlés par une pompe à chaleur qui est elle-même alimentée par des panneaux solaires et installée dans une maison bien isolée et rénovée. 

Rénovation neutre en énergie : tout commence par l'isolation

Commençons par le début : toutes ces vieilles maisons de mamie et papy achetées et rénovées par les petits-enfants doivent d'abord être bien isolées. L'enveloppe extérieure de ces maisons présente de nombreuses fissures et crevasses par lesquelles la chaleur se dissipe à volonté. 35 % de la chaleur disparaît par le toit, 25 % par les murs, 15 % par les fenêtres et les portes et 10 % par le sol. Cela signifie que dans une maison non isolée, il ne vous reste que 15 % de chaleur pour vous garder au chaud. Pas étonnant que la facture de mazout ou de gaz soit assez élevée dans ces maisons. 

Rénovation du chauffage central : quel système choisir ? 

Une fois l'isolation réalisée, il s'agit d'installer le bon système de chauffage. Un système qui chauffe et refroidit aussi bien pendant les étés chauds qui nous attendent. Et en outre, un chauffage écoénergétique à basse température. Avec le chauffage conventionnel au mazout ou au gaz, la température de l'eau doit monter à au moins 75°C. Avec les systèmes modernes à basse température, ce n'est que 40°C. Une grande différence au niveau des coûts. De plus, avec le mazout et le gaz, il y a toujours l'incertitude sur le prix. Il suffit d'avoir un conflit ou une crise quelque part, et votre facture de chauffage augmente de dizaines de pour cent. Avec une pompe à chaleur, vous n'avez à faire face qu'au coût de l'électricité et vous pouvez le réduire considérablement en produisant l'électricité avec des panneaux solaires. 

Une rénovation écoénergétique est praticable dans chaque maison

Si vous tenez compte de tout cela, vous vous retrouverez automatiquement avec un chauffage par le sol, des plafonds climatiques et des murs climatiques (aussi appelés des murs câlins), entraînés par une pompe à chaleur. Cela vous permet de garder la chaleur et la fraîcheur dans votre maison rénovée. D'autant plus que ces systèmes sont faciles à installer lors d'une rénovation. Il n'y a pas de radiateurs ou de conduits d'air qui vous gênent. Et avec les systèmes de construction de faible hauteur, vous pouvez facilement installer un chauffage par le sol dans n'importe quelle vieille maison. 

Et si une pompe à chaleur n'est pas réalisable ? 

Si un système avec pompe à chaleur n'est pas réalisable, vous pouvez toujours faire une étape intermédiaire et raccorder le système au gaz naturel et changer plus tard, lorsque c'est financièrement possible. L'inconvénient est que vous ne pouvez chauffer qu'au gaz naturel. Il faut tenir compte des coûts d'achat et d'utilisation de la climatisation et de l'entretien de votre chaudière à gaz. 

Rénovation durable avec une pompe à chaleur

Il existe différents types de pompes à chaleur : géothermiques, air-eau, air-air et eau-eau. La pompe géothermique est la plus chère (environ 15 000 euros) mais aussi la plus efficace et la plus rentable, ce qui vous permet d'économiser de l'argent sur le long terme. D'autres pompes à chaleur sont également possibles. Il faut en parler avec votre installateur. Tant que vous vous assurez que la pompe à chaleur est alimentée par des panneaux solaires, pour éviter une facture d'électricité trop élevée. 

Conclusion : quel chauffage choisir pour une rénovation ?

Lorsqu'il s'agit de choisir le meilleur système de chauffage et de climatisation pour votre rénovation, nous vous recommandons de consulter un expert. Ils savent quelles possibilités s’offrent à vous, car il y en a beaucoup aujourd'hui ! Il y a de nombreuses solutions innovantes et durables - comme les systèmes de chauffage par le sol, les plafonds climatiques et les murs climatiques de Climatrix - qui vous permettent de chauffer et de climatiser avec une très faible consommation énergétique. Les différents systèmes de votre maison peuvent aussi être combinés, par exemple le chauffage par le sol avec une faible construction dans la partie rénovée, le chauffage par le sol « normal » dans la nouvelle partie et les plafonds climatiques dans les chambres. Alors il y a toujours un système qui convient parfaitement à votre maison !

Rénovation éconérgétique