Comment améliorer votre niveau E. En calculant les déperditions thermiques.

Lors de la construction ou de la rénovation d’habitations, le facteur écoénergétique est important. Vous voulez donc éviter les déperditions thermiques à tout prix. Avec le programme Clima-Calcul développé par Climatrix en collaboration avec bouw-energie.be, votre architecte ou installateur peut cartographier les pertes thermiques dans les moindres détails. Vous pouvez ensuite prendre les mesures nécessaires. Calcul recommandé car les pertes thermiques entraînent une augmentation du niveau E en sachant qu’un point de niveau E correspond à un investissement d’environ 700 €. Si vous connaissez les endroits d’où viennent les pertes de chaleur, vous pouvez les gérer et donc économiser beaucoup d'argent. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi un calcul correct et détaillé des déperditions thermiques est crucial pour votre construction ou votre rénovation.

Qu'est-ce qu'une déperdition thermique ?

La déperdition thermique totale est la puissance nécessaire qu’un générateur - par exemple une chaudière ou une pompe à chaleur - doit être en mesure de fournir. En fonction du générateur et des systèmes climatiques tels qu’un chauffage par le sol, un mur climatique, un plafond climatique ou des radiateurs (c'est la puissance disponible), les températures de départ et de retour sont déterminées. Ces valeurs sont importantes pour le dossier PEB. La déperdition thermique totale comprend :

  • Déperdition par transmission pour l'ensemble de l’unité de logement : isolation des murs, planchers, plafonds et éléments en verre
  • Déperdition par ventilation (type A, B, C et D) pour l'ensemble de l’unité de logement
  • Déperdition au démarrage pour l'ensemble de l’unité de logement
Clima-calcul
  • Clima-calcul

Construction et rénovation écoénergétiques : un must

Construire de nos jours n'est plus simple. Les législateurs européens et flamands obligent les nouveaux constructeurs et les personnes qui souhaitent rénover leur maison à tenir compte d’un certain nombre de mesures, souvent coûteuses, pour maintenir le niveau d’énergie de leur maison à un bas niveau. Les maisons nouvellement construites en Flandre avec un permis de construire depuis 2006 doivent nécessairement atteindre un certain niveau E . Le niveau E est un score qui indique l'efficacité énergétique d'une habitation : plus le niveau E est bas, plus le bâtiment est économe en énergie. Atteindre le niveau E est l’une des exigences PEB (réglementation de la performance énergétique) pour un nouveau bâtiment ou pour une rénovation énergétique radicale. De 2018 à la fin de 2019, le niveau E maximal par logement est de E40 et, en 2020, il sera déjà abaissé à E35. Si vous vous trouvez au-delà de ce niveau, vous devez payer une lourde amende. Si, en revanche, votre score est inférieur au niveau E, vous pouvez bénéficier de différentes primes et de sérieuses réductions. Le gouvernement veut, de cette manière, promouvoir un mode de vie économe en énergie.

Un calcul correct du niveau E vous permet d'économiser de l'argent

Un niveau E bas est non seulement requis par la loi, mais vous pouvez également économiser beaucoup d'argent vu que le gouvernement récompense l'efficacité énergétique. Un bon calcul est alors essentiel. Votre responsable PEB a été nommé pour cela. Ce responsable PEB peut être l'architecte concepteur, mais aussi un autre architecte ou un ingénieur. Son rôle est de suivre le processus de construction et de signaler si les normes énergétiques sont respectées. Il est extrêmement important que les calculs soient effectués correctement, car une fois que la déclaration PEB a été soumise et que le certificat de performance énergétique (EPC) a été délivré par le gouvernement, le niveau E attribué est définitif .

Calcul des déperditions thermiques qui vaut comme pièce justificative pour le rapport PEB

L’outil de calcul PEB calcule sur la base des choix de matériaux et d'installations si les normes énergétiques du projet de construction seront atteintes ou non. Les pièces justificatives et documents appropriés, tels que les plans du chauffage au sol, les murs climatiques et les plafonds climatiques sont essentiels pour effectuer le bon calcul. Ils deviennent de plus en plus importants à mesure que les normes deviennent de plus en plus strictes. Malheureusement, ce calcul est souvent effectué de manière peu professionnelle, car les installateurs n’ont pas accès aux derniers outils de calcul. Avec Clima-Calcul, Climatrix aide ses installateurs et architectes à calculer les déperditions thermiques avec la plus grande exactitude et ce lors de l'établissement du devis, calcul qui peut également servir de pièce justificative pour le rapport PEB. Climatrix garantit ainsi à tous ceux qui construisent ou rénovent une bonne estimation du niveau E de leur habitation.

Climatrix : un calcul conforme à la norme NBN EN 12831: 2003

Comment Climatrix calcule-t-il les déperditions thermiques dans votre habitation ?

  • Climatrix détermine le besoin en chaleur nécessaire par pièce conformément à la norme NBN En 12831 et à l'annexe nationale correspondante NBN EN 12831 ANB: 2015 (conformément à l'annexe XVI de l'arrêté ministériel du 2 avril 2007). En conséquence, le calcul de ces déperditions thermiques peut être utilisé dans le rapport PEB comme pièce justificative.

  • Climatrix réalise une conception détaillée du système de climatisation permettant de répondre aux besoins en chaleur de toutes les pièces. Les températures de départ et de retour du système sont également déterminées pendant la phase de conception.

  • Climatrix fournit les justificatifs corrects pour le rapport PEB. Vous pouvez ainsi gagner 4 à 6 points de niveau E par rapport à un dossier où ces justificatifs ne sont pas présents. En sachant que 1 point de niveau E équivaut à un investissement d’environ 700 euros (estimation approximative). En fournissant les justificatifs appropriés, Climatrix vous aide à atteindre le nouveau standard E40 pour les nouvelles construction

Conclusion : les avantages du calcul des déperditions thermiques

Toute personne qui construit doit maintenant prendre en compte de nombreuses exigences écoénergétiques. Chaque maison reçoit un niveau E sur base d'un rapport PEB détaillé. Plus votre niveau E est bas, plus votre maison est économe en énergie et plus elle vous fera économiser de l'argent sur le long terme. Les exigences liées au niveau E deviennent de plus en plus strictes. Étant donné qu’il est de plus en plus difficile d’atteindre un faible niveau E, un calcul initial correct des déperditions énergétiques pour le rapport PEB est important. Si le calcul est erroné, vous finirez par le payer en points de niveau E. Avec Clima-Calcul de Climatrix, les installateurs et les architectes peuvent calculer les déperditions thermiques dans votre habitation qui reçoit ainsi moins de points de niveau E et vous y gagnez financièrement.